On aurait dû jouer Tartuffe

de Gisèle Bianchi

Ils auraient dû jouer TARTUFFE, mais de sombres circonstances ont rendu la chose impossible.
Alors voilà, la scène est éclairée, le public est là, acteurs et techniciens sont à leur poste… il ne manque que la pièce. Commence un périple dans ce qui constitue le pire cauchemar des gens de spectacle.

L’équipe

Robert Bianchi et Tom Jallet, Maud Terrillon, Emmanuel Brouallier, Nina Bianchi, Isabelle Bianchi.

Le comédien, assisté de son acolyte musicien, est bien décidé à « assurer le contrat », offrir au public de quoi se divertir, penser, nourrir son esprit.
Le théâtre est une force vive dans laquelle ils puisent leur énergie et leur inspiration, Molière est leur bouée de sauvetage. Ils se laissent embarquer et embarquent les spectateurs dans cet étrange spectacle où l’inattendu est la seule ligne de conduite.

Dossier Pédagogique

Ce spectacle parle clairement du Théâtre, de l’acte théâtral.
En intervenant en milieu scolaire, nous nous sommes aperçu que l’existence même du théâtre dans notre société « moderne » n’allait pas de soi.
Nous nous sommes donc efforcés.ées de montrer en toute sincérité en quoi consiste nos métiers, notre activité de créateur.trice.s de pièces de théâtre.

  1. Pourquoi fait-on du théâtre ?

Sans jamais nier l’égocentrisme minimum nécessaire pour aller sur scène, celui-ci s’avère insuffisant pour en faire son métier pendant plus de trente années (la compagnie existe depuis 1982). Il est, par conséquent, indispensable d’avoir conscience que le théâtre est un lieu de partage citoyen et démocratique, un lieu de rendez-vous où, pendant un temps donné, nous échangeons notre vision du monde – ou d’une partie du monde – plus ou moins essentielle, plus ou moins futile.
Le théâtre nous offre l’opportunité d’être vivants.es individuellement et collectivement. Chacun.e peut se sentir chez soi, tant dans la salle que sur scène.
Ce spectacle s’évertue à montrer que chacun.e peut s’approprier cet espace, le faire sien. Nul n’est besoin d’être un grand penseur, il suffit d’accepter de se livrer en toute sincérité et en toute humilité.

  1. Comment faire du théâtre ?

C’est avec la même sincérité que nous avons choisi de dévoiler tous les processus de création que nous mettons en œuvre quand nous créons un spectacle. Nous avons souhaité partager avec le public le plaisir, l’amusement créatif qui nous anime à chaque fois.
Le théâtre est un jeu et c’est pourquoi il est très sérieux. Nous abordons chaque aspect de la création : la construction des personnages bien sûr, la mise en scène, mais aussi la construction des décors, des costumes, de l’éclairage, … Tout cela dans le même cadre ludique.

  1. Pourquoi Tartuffe ?

Il nous a semblé important d’ancrer notre travail dans l’Histoire du Théâtre (avec un grand H). Nous revendiquons une place, certes petite, mais une place quand même dans cette Histoire.
Dans notre pays, Molière est sans doute l‘auteur qui symbolise le plus cette Histoire. Il nous a légué des textes faits pour être joués et dans lesquels on retrouve toutes nos préoccupations précitées.
Parmi ces textes, « LE TARTUFFE OU L’IMPOSTEUR », écrit par Molière en alexandrins, nous a semblé le plus opportun pour parler à la fois d’hypocrisie, et donc de sincérité, mais aussi de plaisir de jouer et du Théâtre en général.
On ne joue pas Tartuffe, et pourtant Tartuffe est là, en fil rouge, tout au long du spectacle.

Photos : JALOU STUDIO

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LES PROCHAINES DATES DE REPRESENTATIONS